Imprimer ceci Page

Rue d’ la soif

RUE D’LA SOIF

 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Laisses moi te raconter

Mais ça reste entre nous.

Une histoire bien vraie,

Pas une à dormir d’bout.

 

 

La p’tite sœur à Josette

Chantait la vie en rose de Piaf.

Ça s’passait à Dunkerque,

Dans un café, rue d’la soif.

 

La patronne Rosalie,

Déguisée pour le bal,

Celui des p’tits louis,

Est entrée dans la salle.

 

Une guitare Manouche

Et un accordéon,

Les lèvres dans la mousse

Et le nez dans l’picon.

 

C’est bon d’décompresser,

D’retrouver les copains

À la fin d’la journée,

Pour oublier l’turbin.

 

On est allé chercher

Pour qu’ils ne soient plus seuls,

Les p’tits vieux du quartier,

Qu’ils aient un coup à l’œil.

 

Laisses moi te raconter

Mais ça reste entre nous.

Une histoire bien vraie,

Pas une à dormir d’bout

 

La p’tite sœur à Josette

Chantait la vie en rose de Piaf.

Ça s’passait à Dunkerque,

Dans un café, rue d’la soif

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://jeanzibart.com/rue-d-la-soif/